Blockchain Daily News - DLT, token, ICO, crowdsale journal
Blockchain Dail Blockchain Dail

Blockchain Daily News - DLT, token, ICO, crowdsale journal

 
 
              

​La Blockchain au service du droit : Openflow innove avec une offre de documents juridiques d’occasion


Openflow, marketplace innovante, permet à ses utilisateurs de vendre et d’acheter des documents juridiques de qualité à moindre coût.






La « legal tech » (start-up du droit) disruptive a pour vocation d’accélérer la globalisation mondiale du partage de connaissance. Elle repose sur deux piliers : la disruption économique, l’idée centrale étant de valoriser les actifs juridiques des acteurs économiques, et la disruption technique, Openflow mise en effet sur la Blockchain pour sécuriser les transactions et offrir plus de services aux clients.

L’équipe, Simon de Charentenay, fondateur CEO, Simon Polrot, expert Blockchain, Paul Plaquette, senior software engineer et Vincent Daffourd, board member, dispose d’une parfaite connaissance du monde juridique et de celui des start-up. La création d’une marketplace de documents juridiques d’occasion, véritable innovation dans cet écosystème, est partie de leur constat selon lequel les prestations juridiques ne sont vendues qu’une seule fois alors qu’elles sont souvent pertinentes pour des besoins similaires d’autres clients potentiels. De là est né le concept d’Openflow : chacun peut proposer la réutilisation à moindre coût de ce qu’il a produit, et même acheté.

Openflow bénéficie déjà d’une base de plus de 1500 documents fournis par des grands comptes et des prestataires spécialisés (avocats, conseils en propriété industrielle, services juridiques d’entreprises privées, d’administrations etc.), qui seront accessibles sur la plateforme dès cet été.

Techniquement, la start-up est à la pointe de l’innovation. C’est la première start-up du droit – et elle est française ! – qui s’appuie sur la technologie « Blockchain ». En effet, en couplant l’intelligence artificielle et la Blockchain, Openflow développe des services sur les documents juridiques : anonymisation, gestion des droits d’auteur, audit du document, extraction de plans, synthèse… La Blockchain lui permet par ailleurs d’offrir une innovation particulièrement intéressante : le fameux « droit vivant ». Il s’agit d’ouvrir la possibilité d’enrichir indéfiniment un document juridique dans le temps, avec plusieurs auteurs, dont les droits et les profits seront honorés.

Sur un plan pratique, les professionnels souhaitant mettre leurs ressources à la vente mettent en ligne sur la plateforme leurs documents originaux (consultations, contrats, CGV, audit etc.) et choisissent les services à appliquer. Les documents sont ensuite mis à disposition dans une bibliothèque, classés par métier et par sujet. Le vendeur fixe son prix et la vente s’effectue en ligne. Enfin, les produits sont notés en fonction de leurs succès par les acheteurs qui peuvent également ajouter des commentaires. Acheteurs et vendeurs peuvent être mis en relation sur demande.

À terme, la start-up aspire à étendre son business model à un marché plus large de prestations intellectuelles dématérialisées, au-delà du seul marché juridique, et à devenir une référence mondiale de valorisation de ce type de prestations.

La Blockchain constitue indéniablement l’avenir d’Openflow, car elle ouvre des perspectives époustouflantes sur la matière juridique et son évolution.

À propos d’Openflow
Openflow est une start-up créée par Simon de Charentenay, fondateur et CEO, maître de conférences en droit et avocat au barreau de Montpellier ; Vincent Daffourd, Board member, fondateur CEO de Care Labs – Chèque Santé (Startup fondée en 2015, qui vient de lever 5,2 M€) ; Simon Polrot est un expert français reconnu de la Blockchain (fondateur d’Ethereum-France, Secrétaire de la « Chaintech » et VP de l’Asseth) et Paul Plaquette est senior software engineer ayant travaillé pour Intel à Montpellier. Forts de leur parfaite connaissance du secteur juridique, ils bénéficient déjà d’un large réseau de partenaires.
De nombreux acteurs économiques, dirigeants de grands groupes, de PME, de collectivités, voient dans leur projet une innovation disruptive très attractive, permettant de faire des économies en valorisant leurs « actifs juridiques » et en offrant l’accès à du droit moins cher.
openflow.legal

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

BLOCKCHAIN DAILY NEWS

Le quotidien Blockchain Daily News :
- Blockchain Daily News

Sa newsletter quotidienne :
- Blockchain Daily News Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Blockchain daily News, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Blockchain révolution.

Sa lettre mensuelle digitale :
- The Chief Blockchain Officer


FINYEAR

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

Sa newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation & Digital transformation.

Ses 5 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief FinTech Officer
- The Chief Digital Officer

Finyear magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour choisir de recevoir un ou plusieurs médias Finyear


Tuesday, May 16th 2017
Rate it


New comment:

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More on Blockchain Daily News


Recevez la newsletter quotidienne


Cryptocurrencies


Lettre mensuelle


Conferences


Liens utiles


Actus Nasdaq