Blockchain Daily News - DLT, token, ICO, crowdsale journal
Blockchain Dail Blockchain Dail

Blockchain Daily News - DLT, token, ICO, crowdsale journal

 
              

Blockchain, Smart Contrat et Assurance


Progexia simplifie l'accès aux techniques les plus avancées aux assureurs, nous ne pouvions donc pas ignorer ce phénomène. Nous vous proposons notre vision sur la question : «La Blockchain » phénomène marketing ou réelle opportunité pour les assureurs ?»






Chaque jour de nouvelles conférences sur la technologie Blockchain nous sont proposées, essentiellement pour nous expliquer cette technologie, rarement pour nous en donner des usages concrets pour les assureurs.
Après le «BigData», «Blockchain» semble être le nouveau Graal des directions informatiques, à une époque où le monde de l'assurance se prépare à de nouveaux modèles disruptifs. Pour ce faire, nous nous sommes rapproché de ChainOrchestra un spécialiste des blockchain dites «privées» afin de vous apporter des éléments de réponses.

Blockchain : de quoi parle-t-on ?

La sécurité des données est un sujet majeur pour les acteurs du secteur de l'assurance et de la santé. Les clients et institutions sont de plus en plus sensibles et exigeants sur la sécurité des données stockées par les entreprises.
Aujourd'hui, l'architecture décentralisée s'impose comme référence en termes de stabilité et de sécurité.

Dans une Blockchain l’ensemble des données ne se trouve pas dans une base de donnée « centrale » mais dans chaque « noeud » qui la compose, il est donc impossible d'en modifier ou détruire le contenu.
L'information étant « dupliquée » dans chaque noeud, une corruption ou suppression de cette donnée dans un des noeuds conduirait à ce que le consensus de l'ensemble des noeuds (51%)et le rendre obsolète.

Par son caractère incorruptible, une Blockchain permet d'authentifier, certifier et dater des transactions, des actes ou des documents qui nécessitent une autorité de confiance.
On peut ainsi incruster dans une Blockchain l’empreinte du texte « Le Commercial « A. » a signé un avenant au contrat de Mr « B », dans les termes suivant [etc ..]» ; celui-ci y restera pour toujours et servira de preuve d’existence de l'acte.
La Blockchain permet donc une traçabilité des transactions « horodaté » la plus sécurisé de nos jours.

L'apport de la technologie Blockchain

Grâce aux « Smart Contracts », la Blockchain permet l'automatisation des transactions . Ces contrats « intelligents » sont des codes supplémentaires insérés dans la Blockchain qui s’exécuteront automatiquement lorsque la condition « SI …. ALORS » est remplie.
Ces mécanismes promettent des changements majeurs pour les systèmes d’assurance actuels. En automatisant l’exécution des contrats, ils permettent aux assurés comme aux assureurs de s’émanciper des phases déclaratives : formulaires, réclamation, vérification, déclenchement de l’indemnisation…

En faisant office de tiers de confiance automatisé, cette technologie ouvre la voie à une diminution des coûts de structure tout en fiabilisant et en accélérant les processus de décision. A terme, cela génèrerait surtout une plus grande satisfaction des assurés via la mise en place de nouveaux services plus intuitifs et rapides. Ces « Smart Contracts » permettent alors de bâtir des programmes de remboursements automatiques, de fidélité ou encore de prévention totalement autonomes.

Prenons par exemple le règlement d'un sinistre sous conditions dès la signature de la transaction. Ce type de mécanisme est particulièrement bien adapté à la couverture de risques unitaires dans un réseau de partenaires décentralisé. Dans le cas d'une garantie de rapatriement, cette garantie prévoit un rapatriement en cas d’événement familial survenu dans le département d'origine.
La souscription est simple : Elle se fait par l'achat d'un simple coupon. Mais l'application est complexe car la garantie peut être utilisée dans toutes les agences de compagnies aériennes sélectionnées. On voit ici tout l'intérêt des «smart contracts».

Autre exemple : prenons le cas l’identification des clients. Lorsqu'une personne se présente pour souscrire à un nouveau contrat d'assurance, il est nécessaire qu'il fournisse de nombreux documents administratifs. C'est le KYC « Know Your Customer ».
Ce processus de KYC est lourd et long : le client doit remplir des documents, la société les vérifie et apporte la preuve de leur véracité, stocke et surveille les informations…
Avec une Blockchain privée distribuée au sein d'un même groupe, il est possible de stocker les documents et informations des clients dans un système partagé et sécurisé.

Les données d'identification sont alors vérifiables de manière plus sécurisée et stockées avec moins de redondance. Couplé avec des « Smart Contrat » il est, en plus, possible d'automatiser l'exécution de vos processus de gestion internes et d'en réduire les coûts.
Le véritable apport de cette technologie réside dans la confiance et la sécurité qu'elle procure pour automatiser les phases déclaratives sans avoir recours à un tiers.

Dans le cas d'une gestion documentaire, la Blockchain permet d'associer à un document un identifiant prouvant son authenticité de manière permanente.
Lors de la rédaction de contrats ou de pactes d'associés, le principe de chaînage permet à tous les collaborateurs travaillant sur un document de s'assurer qu'ils disposent de la version la plus récente et quelles modifications ont éventuellement été apportées.

Enfin avec une blockchain il est possible de créer un outil de votes sécurisés pour les assemblées générales dont le résultat, transparent, est auditable par tous. Ni l’administrateur du vote ni d’autres individus ne peuvent modifier le vote a posteriori.
Bien-sûr, il serait possible de réaliser ces systèmes sans Blockchain, mais ici les données ne sont pas centralisées sur un seul serveur mais stockées et chiffrées sur ce registre décentralisé qu’est la Blockchain.

Blockchain : réelles opportunités ?

Sur le plan technique, la Blockchain est une occasion d'intégrer un écosystème décentralisé pour réduire les coûts et améliorer la sécurité de vos plates-formes.
Sur le plan du commercial, ce sont de nouvelles opportunités à développer grâce à un meilleur accès aux données, aux contrôles tiers et à une gestion plus sophistiquée et automatisée des risques associés à vos produits et services.

La confiance dans la gestion des données est un sujet actuel majeur . Elle exige des investissements qui permettent une meilleure compréhension du client, de gestion des paiements, de gestion des technologies mobiles et objets connectées, analyse de données et automatisation.
Les sociétés qui profiteront de la création de cette nouvelle « valeur distribuée » sont celles qui suivront les nouveaux usages des « consommateurs » et qui sauront se renouveler.
Des questions ont été soulevées par ces modèles concernent la régulation : avec des contrats automatisés, déléguant un certain pouvoir décisionnel à des lignes de code, les enjeux juridiques sont considérables.

Sur les blockchains privées de ChainOrchestra, on ne délègue que partiellement la responsabilité au code.
Les blockchains privées de ChainOrchestra exécutent des smart-contracts établis d’un commun accord entre ChainOrchestra et son client. Le client garde la responsabilité du code déployé et ChainOrchestra est garant lui de sa bonne exécution sur la blockchain. La Blockchain est un outil robuste et efficace pour mettre en place des systèmes plus sûrs, plus intuitifs et plus collaboratifs, qui permettront de créer de nouveaux modèles centrée sur les assurés.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

BLOCKCHAIN DAILY NEWS

Le quotidien Blockchain Daily News :
- Blockchain Daily News

Sa newsletter quotidienne :
- Blockchain Daily News Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Blockchain daily News, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Blockchain révolution.

Sa lettre mensuelle digitale :
- The Chief Blockchain Officer


FINYEAR

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

Sa newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation & Digital transformation.

Ses 5 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief FinTech Officer
- The Chief Digital Officer

Finyear magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour choisir de recevoir un ou plusieurs médias Finyear


Monday, September 12th 2016
Rate it


New comment:

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More on Blockchain Daily News




Recevez la newsletter quotidienne


Cryptocurrencies


Lettre mensuelle


Conferences


Liens utiles


Actus Nasdaq