Blockchain Daily News - DLT, token, ICO, crowdsale journal
Blockchain Dail Blockchain Dail

Ledgers, Blockchains, DLT, Tokens, ICOs all the year

 
              

Cegeka, KPMG et Microsoft Belgique collaborent aux services de blockchain


Cegeka, KPMG et Microsoft Belgique ont décidé de collaborer afin de fournir des services de blockchain, une technologie visant à automatiser les transactions. Par le biais de la blockchain, les entreprises rassemblent des informations et peuvent ainsi effectuer des transactions de façon sécurisée sans l’intervention d’une tierce partie de confiance, comme une banque ou un notaire.






Dans le cadre de cette tripartie, KPMG propose des conseils professionnels et juridiques, Microsoft offre l’infrastructure IT et Cegeka est l’intégrateur. Ce partenariat a débuté en avril aux Pays-Bas, mais ces trois partenaires sont désormais aussi à pied d’œuvre en Belgique. Lors d’une troisième phase, ce trio offrira également ses services en Allemagne.

Fortes de cette collaboration, Cegeka, KPMG et Microsoft disposent de plus de ressources pour développer de nouvelles applications et automatiser plus efficacement des processus existants à l’aide de la technologie blockchain. Pour le moment, Cegeka teste un concept pour la transmission de propriété dans le secteur financier et KMPG collabore déjà avec des assureurs.

« ‘Pour un assureur en Asie, nous avons optimisé le processus de déclaration de sinistre. La déclaration de dommages personnels s’opère désormais par le biais de Smart Contracts qui reposent sur la technologie de blockchain. Pour le client, tout est désormais très simple et sans papier. Le principe sous-jacent est simple : le client ouvre le dossier du sinistre par l’appli mobile et télécharge les éléments de preuve. Dès que toutes ces pièces sont téléchargées et validées, le Smart Contract est exécuté dans la blockchain et le remboursement peut intervenir. Cette approche réduit la pression du travail chez l’assureur et représente donc une réduction considérable des coûts », explique Vincent Piron, partenaire chez KPMG.

La Blockchain arrive à maturité
« Les applications sont légion », souligne Sander van Loosbroek, Director Distributed Ledger Technology chez Cegeka. « Si vous pouvez présenter une garantie pour un prêt hypothécaire, vous pouvez aussi soumettre vos demandes d’hypothèque sur un marché financier en ligne moyennant la technologie de blockchain. Dans le secteur de l’énergie, un tel marché vous permettrait de vendre vous-même l’énergie produite par vos panneaux solaires. La demande est croissante et nous sommes prêts à faire passer les projets blockchain de l’étape prudente de la preuve du concept au niveau de la production. »

Les trois partenaires estiment que la blockchain suscite l’intérêt non seulement dans le secteur financier, mais aussi dans bien d’autres secteurs, dont l’énergie, les soins de santé, le transport, la logistique et les services publics. La blockchain permet aux utilisateurs de proposer des transactions plus rapides et plus sûres sans intervention de tiers. De cette manière, il est possible d’automatiser les back-offices, de souscrire plus rapidement des hypothèques et des assurances, et d’établir plus facilement des testaments. La blockchain permet à toute entreprise de réduire les coûts et le nombre d’opérations.

Partenaires complémentaires

Les trois partenaires sont complémentaires et se sont spécialisés ces dernières années dans différents domaines partiels de la blockchain. Cegeka, l’intégrateur, a engrangé de nombreuses expériences techniques et maîtrise les différentes technologies de la blockchain comme Corda, Ethereum, Hyperledger, multichain et Ripple. En fonction de l’analyse de rentabilité, Cegeka choisit la technologie la plus appropriée pour l’application à développer.

Ces dernières années, KPMG a également investi dans une blockchain practice. Les Digital Ledger Services de KPMG aident les clients, entre autres, à déterminer des applications faisables et à réaliser l’exécution opérationnelle avec l’aide de Blockchain-as-a-Service de Microsoft.

« Nous avons préparé notre plate-forme dans le cloud, Microsoft Azure, pour les applications de blockchain avec, entre autres, plus d’options pour la conformité et le cryptage automatique. De cette manière, nous pouvons, en collaboration avec KPMG et Cegeka, aider plus rapidement les clients dans le cadre de leur transformation de modèles d’exploitation et de leur mise en œuvre de nouvelles applications de blockchain », explique Bruno Schröder, National Technology Officer de Microsoft BeLux.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

BLOCKCHAIN DAILY NEWS

Le quotidien Blockchain Daily News :
- Blockchain Daily News

Sa newsletter quotidienne :
- Blockchain Daily News Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Blockchain daily News, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Blockchain révolution.

Sa lettre mensuelle digitale :
- The Chief Blockchain Officer


FINYEAR

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

Sa newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation & Digital transformation.

Ses 5 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief FinTech Officer
- The Chief Digital Officer

Finyear magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour choisir de recevoir un ou plusieurs médias Finyear


Vendredi 5 Mai 2017
Notez


Nouveau commentaire :

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More on Blockchain Daily News


Recevez la newsletter quotidienne


Cryptocurrencies


Lettre mensuelle


Conferences


Liens utiles


Actus Nasdaq