Blockchain Daily News - DLT, token, ICO, crowdsale journal
Blockchain Dail Blockchain Dail

Blockchain Daily News - DLT, token, ICO, crowdsale journal

 
 
              

Une crypto-monnaie sans blockchain ni mineur


Byteball est un système décentralisé qui permet le stockage inviolable de données arbitraires, y compris des données qui représentent des valeurs transférables telles que des devises, des titres de propriété, des dettes, des actions, etc...






Les unités de stockage sont liées l'une à l'autre de sorte que chaque unité de stockage inclut un ou plusieurs hachages des unités de stockage antérieures, qui sert à la fois à confirmer des unités antérieures et à établir leur ordre partiel. L'ensemble des liens entre unités forme un DAG (1). Il n'y a pas d'entité centrale unique qui gère ou coordonne l'admission de nouvelles unités dans la base de données, tout le monde est autorisé à ajouter une nouvelle unité à condition de la signer et de payer une taxe égale à la taille des données ajoutées en octets. Les frais sont perçus par d'autres utilisateurs qui confirment plus tard l'unité nouvellement ajoutée en incluant son hachage dans leurs propres unités. À mesure que de nouvelles unités sont ajoutées, chaque unité antérieure reçoit de plus en plus de confirmations par des unités ultérieures incluant son hachage, directement ou indirectement.

Il existe une monnaie interne appelée «octets» utilisée pour payer l'ajout de données dans la base de données décentralisée. Les autres devises (avoirs) peuvent également être librement émises par quiconque pour représenter les droits de propriété, la dette, les actions, etc...
Les utilisateurs peuvent envoyer les deux octets et d'autres monnaies entre eux pour payer des biens/services ou échanger une monnaie contre une autre. Les transactions qui déplacent la valeur sont ajoutées à la base de données comme unités de stockage.

Si deux transactions tentent de dépenser la même sortie (dépenser deux fois) et qu'il n'y a pas d'ordre partiel entre elles, les deux sont autorisées dans la base de données, mais seulement celle qui vient plus tôt dans l'ordre total est réputée valide. L'ordre total est établi en sélectionnant une seule chaîne sur le DAG (la chaîne principale) qui est attirée par les unités signées par des utilisateurs connus appelés témoins. Une unité dont le hachage est inclus plus tôt sur la chaîne principale est considérée plus tôt sur l'ordre total. Les utilisateurs choisissent les témoins en nommant les témoins de confiance des utilisateurs dans chaque unité de stockage. Les témoins sont des utilisateurs réputés qui ont des identités réelles, et les utilisateurs qui les nomment s'attendent à ce qu'ils n'essaient jamais de dépenser deux fois. Tant que la majorité des témoins se comportent comme prévu, toutes les tentatives de double dépense sont détectées dans le temps et marquées comme telles.

À mesure que les unités créées par les témoins s'accumulent après l'unité d'un utilisateur, il y a des critères déterministes (non probabilistes) lorsque l'ordre total de l'unité de l'utilisateur est considéré comme définitif. Les utilisateurs stockent leurs fonds sur des adresses qui peuvent nécessiter plus d'une signature à dépenser (multisig). Les dépenses peuvent également exiger que d'autres conditions soient remplies, y compris les conditions qui sont évaluées en recherchant des données spécifiques affichées dans la base de données par d'autres utilisateurs (oracles).

Les utilisateurs peuvent émettre de nouveaux actifs et définir des règles qui régissent leur transférabilité. Les règles peuvent inclure des restrictions de dépenses telles que l'exigence de co-signer chaque transfert par l'émetteur de l'actif, ce qui est une façon pour les institutions financières de se conformer aux règlements existants. Les utilisateurs peuvent également émettre des actifs dont les transferts ne sont pas publiés dans la base de données et ne sont donc pas visibles par des tiers. Au lieu de cela, les informations sur le transfert sont échangées en privé entre les utilisateurs, et seul un hachage de la transaction et une preuve de dépense (pour éviter les doubles dépenses) sont publiés dans la base de données.

(1) DAG ou Graphe orienté acyclique :
En théorie des graphes, un graphe orienté acyclique (en anglais directed acyclic graph ou DAG), est un graphe orienté qui ne possède pas de circuit. Un tel graphe peut être vu comme une hiérarchie.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Graphe_orient%C3%A9_acyclique

Plus d'infos sur : byteball.org

Les chiffres clés de l’étude :
- 33% des répondants s’attendent à une adoption commerciale de la blockchain à partir de 2018, alors qu’une majorité d’entre eux (quasiment 50%) anticipent une adoption massive d’ici à 2020.
- Selon l’étude Infosys / LTP, en 2017 l’investissement moyen dans les projets blockchain s’élèvera à 1 million de dollars.
- La majorité des banques interrogées (69%), expérimentent une blockchain contrôlée.
- Environ 50% des banques travaillent soit avec une start-up de la FinTech soit une entreprise technologique afin d'accroître leurs capacités dans la blockchain, alors qu’un autre 30% d’entre elles optent pour un modèle de consortium.
- Selon l'étude, 51 % des cadres dirigeants actuellement aux manettes des initiatives blockchain occupent soit des postes de Directeur Technique ou de Directeur de l’Innovation.
- L'étude confirme que le déploiement de la blockchain sera prioritaire dans les secteurs d'activité où cette technologie peut considérablement améliorer la transparence, l’automatisation des processus entre les entreprises ainsi que la réduction des temps de règlements et de transactions.
- L'étude révèle également que les cinq principaux cas d'utilisation qui devraient entrer rapidement en production sont : les paiements transfrontaliers, la gestion de l'identité numérique, la compensation et le règlement, la gestion des lettres de crédit et la syndication de prêts. Ces cas d'utilisation ont obtenu un score de plus de 3,2 sur une échelle de 1 à 5 : 1 étant le cas d'utilisation le moins prioritaire dans le processus d’adoption commerciale et 5 étant le plus prioritaire.

Sanat Rao, Chief Business Officer et Global Head, Finacle chez Infosys déclare : « Cette étude confirme notre conviction que la technologie blockchain a le potentiel d'aider les banques à repenser les processus bancaires. La blockchain peut les aider à automatiser les procédures interorganisationnelles, à améliorer considérablement la transparence et à réinitialiser les références opérationnelles existantes. Plusieurs organismes avant-gardistes ont déjà mis en place des pilotes pour valider ces propositions. Nous pensons que dans les prochains trimestres, l'industrie connaîtra un plus grand élan vers le déploiement des laboratoires-pilotes pour des cas d'utilisation concrets. »

Méthodologie de l'enquête
Let’s Talk Payments a sondé 100 dirigeants d'entreprises et de technologie dans 75 établissements allant des banques régionales aux banques multinationales pour le compte d'Infosys Finacle.

L’intégralité de l’étude est à télécharger ci-dessous (PDF 19 pages en anglais).

Crédit image : ©Thomas Bartel DDC by ESIEA
Crédit image : ©Thomas Bartel DDC by ESIEA

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

BLOCKCHAIN DAILY NEWS

Le quotidien Blockchain Daily News :
- Blockchain Daily News

Sa newsletter quotidienne :
- Blockchain Daily News Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Blockchain daily News, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Blockchain révolution.

Sa lettre mensuelle digitale :
- The Chief Blockchain Officer


FINYEAR

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

Sa newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation & Digital transformation.

Ses 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief Digital Officer

Finyear magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour choisir de recevoir un ou plusieurs médias Finyear

Thursday, February 16th 2017
Rate it


New comment:

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More on Blockchain Daily News


Recevez la newsletter quotidienne


Cryptocurrencies


Lettre mensuelle


Conferences


Liens utiles


Actus Nasdaq